Notre expertise

Ginger CEBTP réalise les calculs de risque de condensation dans la masse de vos complexes de façade (apparition d’eau sous forme liquide dans les matériaux), notamment dans le cadre de vos ATec, ATEx, ETE, ETPM, études…

Ces calculs permettent de prendre en compte l’impact des conditions climatiques des villes étudiées, sur le comportement hygrothermique des éléments de façade :

  • Calcul 2D en régime transitoire,
  • Période de calcul de 3 à 10 ans (au pas horaire),
  • Prise en compte de l’impact de la pluie et du soleil (fichier météo),
  • Prise en compte des ponts thermiques et des conditions initiales,
  • L’influence d’un élément chauffant.
Calculs hygrothermiques
Calculs hygrothermiques
1

Caractéristiques

Matériaux :

  • La résistance à la diffusion de vapeur d’eau (μ, sans dimension),
  • La conductivité thermique (λ, en W/m.K),
  • La chaleur spécifique (Cp, en J/kg.K),
  • La porosité (sans dimension),
  • La masse volumique (ρ, en kg/m3).

Paramètres :

  • Coefficients d’échanges surfaciques (intérieur et extérieur),
  • Conditions climatiques.

Résultats

Température, humidité relative, teneur en eau, pression de vapeur saturante, pour :

  • Complexe entier,
  • Chaque matériau,
  • Chaque coupe horizontale ou verticale,
  • Chaque interface de matériau,
  • Chaque pas horaire de la durée de la simulation.
Résultats des températures calculs hygrothermiques
Résultats des températures en °C
1
Demande de devis