Historique du contrôle de fondation par carottage sonique

La société CEBTP a inventé, dans les années 60, le contrôle des fondations par carottage sonique, également appelé méthode par transparence.C’est à la demande de la Fédération Nationale des Travaux Publics que l’équipe du CEBTP dirigée par Jean Paquet, assisté de Jean-Pierre Chipart et de André Cabé a cherché à mettre au point des méthodes non destructives très fiables de contrôle de fondations.Les besoins dans ce domaine étaient en effet très importants, et aucune société au monde ne s’intéressait à l’époque, au test des pieux.

1966 : Premiers essais de la méthode par carottage sonique.

A l’époque, la mesure était effectuée en discontinu. Les sondes restant à une profondeur fixée du pieu, une succession d’excitations étaient produites par une sonde d’émission. L’opérateur visualisait sur un oscilloscope, le signal reçu par la sonde de réception, et mesurait le temps de parcours entre les deux sondes.

Les sondes étaient ensuite descendues de 5 cm, une nouvelle émission et une nouvelle mesure étaient effectuées. Lorsque toute la hauteur du pieu avait été auscultée, les points de mesure de temps étaient reportés sur un graphique afin de tracer une courbe mettant en valeur d’éventuel retard et donc d’éventuel défaut dans le pieu.

Les pieux n’étaient pas toujours équipés de tube à l’origine. Il fallait donc forer dans la fondation afin de permettre le passage des sondes. Les sondes étaient à l’époque d’un diamètre de 35 mm alors que les sondes du nouveau CS97 ont un diamètre de seulement 25 mm.

C’est sur le chantier de la construction de la centrale thermique du Havre (France) qu’eurent lieu les premiers essais en grandeur réelle.

1967 : Construction de 10 pieux expérimentaux sur le site de Saint Rémy lés Chevreuse. Ces pieux comportaient des défauts créés volontairement afin d’affiner la méthode. Certains pieux étaient équipés de tubes en plastique, et d’autre de tubes métalliques.

C’est à cette époque, que la mesure devient continue. Le signal est alors modulé en niveau de lumière. Une trace sur un oscilloscope TEKTRONIX 560 est photographiée par une caméra POLAROID.

C’est la naissance des premières diagraphies en carottage sonique.

 cs_polar[1]

1968 : Essais importants sur les pieux du pas de tir de la fusée ELDO à Kourou en Guyane Française. C’est à Kourou que sont lancées maintenant les fameuses fusées européennes ARIANE.

 cs_diagr[1]

1971 : Alors qu’avant cette date l’équipement était constitué d’éléments séparés (Boîtier d’émission, boîtier de réception, oscilloscope, etc.), l’équipe du CEBTP crée un matériel plus compact sur la base d’un oscilloscope TEKTRONIX de la série 5111A.

1987 : L’informatique se miniaturisant, les ingénieurs du CEBTP, Jean Paquet, Jean-Pierre Chipart, et Pierre Vaillant, créent le CS87. Plus compact que tout ce qui s’était réalisé jusqu’alors, le CS87 permettait d’obtenir des diagraphies sur bande de papier qui était imprimer par une imprimante thermique intégrée à l’appareil.

 cs_cs87[1]



1997 : Naissance du CS97. Très performant et facile d’utilisation, le CS97 est entièrement informatisé. Les diagraphies sont sauvegardées à l’intérieur de l’appareil, et il n’est plus nécessaire de coller des bandes de papier sur une feuille, puisque le CS97 imprime directement au format A4 des documents insérables dans un rapport.

 cs_cs97[1]

2008 : En collaboration avec une société britannique, Ginger CEBTP propose un matériel toujours plus performant, le SC-XT2000. Cet équipement fonctionne sur batterie interne et permet d’exporter les mesures par liaison USB.

 

 

 

 

 

 

 

2013 : Nouvelle unité SC-XT3000 avec écran plus grand et logiciel de traitement plus performant. La nouvelle version du logiciel TPAP permet de choisir sa vitesse de remontée des sondes et de tester des fondations avec un plus grand nombre de tubes.

cs_sc-xt2000[1]

 

 

vente de mat

 

 

 

 



 

N’hésitez pas à contacter Ginger CEBTP pour tous renseignements complémentaires :

M. Frédéric BOURDET
Par Email:

f.bourdet@groupe-cebtp.com

Par Télécopie :

+33 1 30 85 23 79

 Par courrier :

Ginger CEBTP

Service Pôle Systèmes
12 Avenue Gay Lussac
ZA La Clef St Pierre

78990 ELANCOURT
France

Par souci constant d’amélioration de ses produits, Ginger CEBTP se réserve le droit de modifier sans préavis, une caractéristique ou une présentation de l’équipement décrit ci-dessus.

Les textes, schémas et photos représentés dans ces pages sont la propriété exclusive de Ginger CEBTP et ne peuvent être reproduits sous aucune forme sans autorisation écrite préalable de Ginger CEBTP.