Géophysique

L’étude géophysique

La géophysique concerne l’étude des propriétés physiques des sols et des roches dans le but de caractériser leurs constituants et leur géométrie. Elle permet, depuis la surface ou en forage, une reconnaissance non destructive du sous-sol ou d’un matériau donné. Le site d’étude sera caractérisé de manière globale et il sera ainsi possible d’orienter la reconnaissance par sondage en limitant leur nombre et en optimisant leur implantation.

La facilité de déploiement permet de mener des études sur de grandes surfaces et sur de courts délais, même sur des terrains difficiles d’accès.

Vos besoins

Il vous sera donc proposé des études géophysiques adaptées à vos projets :

  • Recherche de zones d’emprunt dans le cadre d’exploitation de matériaux (carrières, projets routier, etc.),
  • Reconnaissance et qualité d’appui ou d’assise des ouvrages d’art,
  • Reconnaissance et qualité de massifs rocheux en terrassement routiers,
  • Reconnaissance de tracés préalablement à la pose de réseaux,
  • Reconnaissance de cavités anthropiques ou naturelles dans le cadre de la gestion des risques,
  • Recherche d’anomalie en sous-sol (conduites, cuves, structures enterrées, etc.),
  • Etc.

En phase travaux, la géophysique permet de circonscrire une anomalie mise en évidence lors de travaux. La technique radar géologique est parfaitement adaptée à ce stade, après décapage des sols de surface au niveau de la zone découverte.

Les méthodes

Ginger CEBTP propose, en définition avec vos besoins, de nombreuses méthodes basées sur les mesures de paramètres physiques, telles que :

  • La méthode radar : caractérisation d’une cavité, détection de réseaux, auscultation de l’existant, détermination de la structure de chaussée,
  • La méthode microgravimétrique : recherche de cavités,
  • La méthode électromagnétique : évaluation de l’homogénéité géologique, étude archéologique,
  • La méthode sismique réfraction : caractérisation des successions lithologiques et évaluation de la rippabilité des sols,
  • La méthode sismique en forage : évaluation du risque sismique,
  • La méthode électrique : caractérisation d’horizons géologiques par leur résistivité.