Dimensionnement de chaussée

Le dimensionnement d’une chaussée neuve ou en reconstruction est réalisé en utilisant la méthode rationnelle de dimensionnement mécanique des structures de chaussées, selon le catalogue de structures types de chaussées neuves – LCPC/SETRA – Edition 1998 ainsi que la norme NF P 98-086 d’octobre 2011.

Le dimensionnement mécanique, à l’aide du logiciel ALIZE, consiste à vérifier que la structure choisie est apte à supporter le trafic poids lourds cumulé, déterminé pour la durée de dimensionnement fixée.

La vérification porte sur la comparaison entre :

  • Des grandeurs mécaniques (contraintes, déformations) représentatives du comportement de la structure de chaussée au passage d’un essieu de référence, et calculées en utilisant un modèle élastique linéaire,
  • Des valeurs admissibles de ces mêmes grandeurs, fonction de la résistance mécanique des matériaux sous chargements répétés auxquelles sont associées divers coefficients d’ajustement rendant compte notamment du caractère probabiliste de la démarche de dimensionnement et des discontinuités des chaussées rigides.

Les sollicitations calculées dans la chaussée doivent être inférieures ou égales aux sollicitations admissibles. La détermination de l’épaisseur minimale des couches se fait par itérations successives de façon à respecter ce critère.

La structure issue du calcul mécanique est ensuite vérifiée au gel/dégel si nécessaire.

L’essai de gonflement au gel associé à cette méthodologie permet d’affiner la valeur de l’indice de gel (IA) de la structure de chaussée et peut, dans certains cas, permettre son optimisation (épaisseur de la couche de forme).