Actualités

<
Auscultation des chaussées aéronautiques de l’aéroport de Lyon

L’agence Ginger CEBTP Lyon est intervenue sur les aires de trafic et de manœuvre (parkings avions, pistes, taxiways) de l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry afin d’ausculter l’ensemble des chaussées souples aéronautiques, pour ainsi connaître l’état structurel de celles-ci (identification et classification des désordres, portance, stade de vieillissement).

L’aéroport de Lyon est le quatrième aéroport français derrière ceux de Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly et Nice Côte d’Azur avec près de 12 millions de passagers en 2019. Il est désigné cette même année meilleur aéroport européen parmi ceux accueillant de 10 à 25 millions de passagers par an, attribué par l’Association des aéroports européens. Il est équipé de deux pistes de 4 et 2,7 km.

La réalisation de cette étude, menée en collaboration avec les équipes de l’Aéroport de Lyon et le Service Technique de l’Aviation Civile (STAC) pour la partie ingénierie, permettra d’aboutir entre autre à une auscultation la plus pertinente vis-à-vis des nouveaux outils et des technologies d’auscultation à haut rendement.

Ginger CEBTP fait partie du groupement formé de PAVEXPERT et SNEF, dont les interventions se sont concentrées entre septembre 2019 et janvier 2020.

Détermination de l’Indice de Service (IS)

  • Il s’agit d’une inspection visuelle et relevé des dégradations des chaussées souples de l’aéroport (pistes, taxiway, parkings) par un maillage à pied, permettant d’apprécier le niveau de qualité des chaussées.
  • L’Indice de service à haut rendement permet quant à lui de répondre aux mêmes objectifs par des méthodes permettant d’inspecter les surfaces à l’aide des véhicules de Ginger LEHMANN+PARTNER dotés de technologies embarquées : radars, lidars, GPS.
  • L’objectif étant de confronter les résultats des deux méthodes IS manuel (menée avec l’appui de l’agence Ginger CEBTP Aix-en-Provence) et IS à grand rendement pour en apprécier leur corrélation.

Détermination du PCN (Pavement classification number)

Le PCN est à comparer à l’ACN (Aircraft classification number) qui caractérise l’agressivité d’un essieu type dimensionnant. La méthode ACN/PCN est un système international normalisé élaboré par l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) qui vise à fournir des renseignements sur la résistance des chaussées aéronautiques et qui permet de ce fait de juger de l’admissibilité de chaque aéronef en fonction de sa charge et de la résistance des chaussées. Cette méthode est applicable depuis 1983 par l’ensemble des états membres de l’OACI. Pour la détermination du PCN il était nécessaire de procéder aux étapes suivantes :

  • Calcul du PCN : calcul de la capacité portante de la chaussée grâce aux données issues du HWD, appareil de référence permettant de simuler la charge d’un essieu d’avion dimensionnant et de relever la déflexion sous la charge.
  • En premier lieu il s’agit de constater les épaisseurs mises en œuvre et contrôler la qualité des couches. Une quarantaine de carottages ainsi que des sondages jusqu’aux sols supports ont été réalisés sur toutes les aires. Les coupes obtenues ont permis, en les confrontant aux données issues du passage en continu d’un géoradar à grand rendement de Ginger CEBTP Clermont-Ferrand, de délimiter des zones homogènes de structures.
  • Des essais au sein des laboratoires Ginger CEBTP de Lyon et Aix-en-Provence ont par la suite été menés sur les matériaux prélevés : détermination du module de rigidité des couches bitumineuses, essai CBR pour connaitre la portance des matériaux de couche de forme.

Auscultation chaussées aéroport Lyon Ginger

L’ensemble de ces interventions sont nécessaires à la société Aéroports de Lyon qui gère et exploite cette plateforme aéroportuaire. Les informations recueillies lui permettent de garantir la sécurité des aéronefs atterrissant et décollant, de programmer et prioriser les futurs travaux d’entretien et de réparation.