Actualités

<
Investigations géotechniques pour le projet NEO à la Réunion

Présentation du projet

Dans le cadre de sa réflexion globale sur la valorisation de la façade littoral de la ville, la commune de Saint-Denis, associée aux acteurs locaux, souhaite améliorer l’entrée Ouest de Saint-Denis. Le site du Barachois, lieu historique de Saint-Denis se confronte ainsi à un trafic routier de plus en plus embouteillé. Le projet présente une double problématique de circulation et d’infrastructure lourde.

Le périmètre d’étude va du raccordement avec la Nouvelle Route du Littoral à l’ouest avant le carrefour de la RD41, la reconfiguration de ce dernier, le franchissement de la rivière Saint-Denis, le Barachois, la Pointe des Jardins quasiment jusqu’au projet Espace Océan.

Le projet d’infrastructure routière, tel que retenu à ce jour, consiste à réaliser un exondement en mer entre la fin de la future Nouvelle Route du Littoral côté ouest et l’extrémité est du Barachois. Cet exondement permet le passage partiel en tranchée couverte de l’axe de transit au niveau du Barachois, mais aussi les raccordements avec les voiries existantes à l’entrée ouest. Coté est, l’aménagement de l’infrastructure sera réalisé en lieu et place de l’emplacement existant.

Ainsi, à l’heure actuelle une grande partie de l’implantation du projet est en mer et plus particulièrement dans la zone de battement des vagues.

En partie terrestre, le futur projet est tantôt au droit de la plage de galets, tantôt au droit des aménagements existants du Barachois (zone partiellement remblayée par le passé) et tantôt sur la frange littorale.

Les ouvrages projetés sont d’ouest en est, et en considérant un itinéraire à 2×2 voies :

  • Un échangeur ouest de type giratoire dénivelé côté ouest (raccordement NRL et RD41).
  • Des ouvrages de franchissement de la rivière Saint-Denis, dont un ouvrage spécifique pour le TCSP
  • Une tranchée couverte au niveau du Barachois de 620 ml de longueur avec une trémie de 160 ml à l’ouest et de 330 m à l’est
  • Une tranchée ouverte de 300 ml entre le Barachois et l’entrée est
  • Une tranchée couverte est de 180 m de longueur dans le sens ouest / est et de 260 ml dans le sens est / ouest

Le marché a pour objet une mission de reconnaissance géotechnique visant à préciser les conditions géologiques et géotechniques au droit du projet NEO selon une mission géotechnique préalable.

 La campagne de reconnaissance comprend :

  • La réalisation de sondages et de forages et d’essais in-situ de différents types :
    • sondages carottés verticaux d’une profondeur variant de 18 à 20 m ;
    • sondages destructifs, avec enregistrement des paramètres de foration, d’une profondeur variant de 20 à 30 m
    • essais pressiométriques dans les forages destructifs ;
    • sondages à la pelle mécaniques de 5 m de profondeur ;
    • l’équipement de certains forages en piézomètres avec cellule d’enregistrement automatique ;
    • puit de pompage avec essais d’eau sur 48 h, perméabilité Lefranc et lugeon ;
  • La réalisation d’essais en laboratoire sur prélèvements d’échantillons intacts et remaniés :
    • essais d’identifications ;
    • essais de mécanique des roches ;
    • essais de mécanique des sols ;
  • La réalisation de prospections géophysiques ;
  • L’élaboration et la fourniture des rapports correspondant aux missions G1 phase ES & PGC telle que définie par la norme NF P94-500 « Missions géotechniques » de novembre 2013.

Le Groupement GINGER CEBTP/FORINTECH

L’agence Ginger CEBTP de La Réunion a depuis 2005 participé à l’ensemble des Grands Projet de La Réunion dont la Route des Tamarins, le projet Tram Train, la Nouvelle Route du Littoral, le franchissement de la rivière des Galets, et plus récemment, fin 2016 à ce jour, le futur franchissement de la Rivière Saint-Denis (NPRSD).

FORINTECH est une société 100% réunionnaise qui exerce depuis près de 20 ans sur La Réunion et dans l’Océan Indien. Elle est spécialisée dans les travaux de reconnaissance de sols et de travaux spéciaux de fondations et de confortements. FORINTECH a déjà participé à l’ensemble des opérations d’envergure sur l’île (Tram Train, Nouvelle Route du Littoral, Route des Tamarins, etc…), ainsi que sur Mayotte.

Dans le cadre des reconnaissances pour la Nouvelle Route du Littoral, le groupement Ginger CEBTP / FORINTECH a mis commun ses compétences pour réaliser notamment des sondages nearshore (2009–2010).

Ginger CEBTP est mandataire du groupement.

 

© Crédit photo : ville de Saint-Denis